Transformation digitale et agilité à l’échelle au Salon du Bourget

25 juillet 2019

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace de Paris-Le Bourget est, depuis plus d’un siècle, le plus grand évènement au monde dédié à l’industrie aéronautique et spatiale. Lors de sa 53ème édition qui s’est déroulée du 17 au 23 juin 2019, Scalian, ETI française de référence dans le domaine du conseil et de l’ingénierie, était présente aux côtés de ses partenaires (Total, Thales, Airbus…) pour des workshops dédiés à ses solutions digitales. Lors de la journée « transformation digitale & industrielle »Patrice Plo et Frédéric Veillepeau, (i-BP) sont intervenus pour  évoquer la mise en oeuvre de l’agilité à l’échelle avec SAFe au cœur du Groupe BPCE.

 Pourquoi cette présence du groupe lors du Salon du Bourget ?

Nous sommes intervenus à l’invitation de Scalian, qui nous accompagne sur le déploiement de l’agilité. Ils nous avaient déjà permis de partager notre expérience à Toulouse avec des entreprises comme Airbus, Orange, Continental ou le CNES. A l’occasion de leurs 30 ans, ils nous ont proposé de poursuivre l’aventure dans le milieu de l’aéronautique au Bourget.

Sur quoi êtes-vous intervenus ?

Nous avons fait un retour d’expérience sur la mise en œuvre de l’agilité à l’échelle à la 89C3, particulièrement sur le périmètre des souscriptions digitales. C’était l’occasion de partager avec d’autres entreprises autour de la problématique de l’extension de l’approche agile au fonctionnement de nos organisations, et plus seulement à l’intérieur de chaque équipe. Une véritable transformation, qui ne va pas sans difficultés car elle change la manière d’exploiter nos investissements informatiques pour générer de la valeur pour le groupe et pour nos clients. C’est pourquoi le partage avec d’autres acteurs majeurs est très enrichissant pour nous.

Qu’avez-vous retenu de cette édition du Salon du Bourget ?

Tout d’abord, ça a été l’occasion de découvrir un monde nouveau et de magnifiques machines, y compris lors des démonstrations aériennes. Mais c’est aussi très intéressant de voir la proximité des problématiques et les ponts qui peuvent être faits entre les solutions mises en œuvre dans l’informatique bancaire, l’aérien ou même le ferroviaire puisque nous avons également pu partager autour d’un retour d’expérience de la SNCF. Ce sont ces ponts qui nous permettent de nous inspirer et d’imaginer des innovations dans notre manière de fonctionner.