Quel investisseur êtes-vous vraiment ?

3 janvier 2017

Neuroprofiler mobilise les dernières avancées en finance comportementale pour répondre à cette question. Ludiquement et utilement.

 
Qui peut affirmer être rationnel à 100 % dans ses choix d’investissement, n’être jamais influencé par ses émotions ou par des biais dans ses modes de raisonnement ? Que l’on prenne ses décisions seul ou que l’on soit épaulé par un conseiller financier, savoir quel investisseur on est vraiment permettrait d’éviter bien des déceptions. Les régulateurs en sont convaincus et dans le monde entier, les crises financières les ont incités à une plus grande rigueur en matière de protection des investisseurs. Dans l’Union Européenne, la réglementation MIFID II oblige les conseillers financiers à évaluer le profil d’investisseur de leurs clients. Encore faut-il disposer des outils les plus pertinents pour le faire utilement.

Cap sur le Global Fintech Challenge

Lancé fin 2015, le Global Fintech Challenge est le premier concours international d’innovation dédié aux fintechs et le Groupe BPCE le premier groupe bancaire européen à s’y associer.

Notre challenge pour les startupers ? Réinventer la banque privée en imaginant des outils d’analyse et d’aide à la décision qui permettent à nos conseillers d’apporter à leurs clients une expertise et des solutions encore plus pertinentes pour servir leurs projets. A la clé : une dotation de 30.000 € pour la réalisation d’un POC (Proof of concept) par le gagnant.

Le challenge en ligne s’est déroulé sur quatre mois. Près de 130 start-up y ont participé : l’occasion pour nos équipes d’échanger leur vision sur l’évolution du modèle de relation en gestion privée avec une cinquantaine de fintechs d’une quinzaine de pays.

La finale s’est tenue le 14 mars 2016 au Palais Brongniart à Paris, en présence des quinze start-up finalistes. Neuroprofiler a emporté notre challenge dédié à la banque privée pour sa démarche novatrice d’évaluation des profils d’investisseurs.

 

1 million de profils d’investisseurs

Cette start-up offre une solution fondée sur les dernières avancées en finance comportementale et en big data. Et pour cause : Tiphaine Saltini, présidente, HEC Paris, ENS Ulm-Harvard « visiting scholar » (chercheur invité) à Harvard, précédemment consultante en management pour des institutions financières, est doctorante en finance comportementale. Julien Revelle, directeur général, diplômé de Cambridge et de l’ENSAE, analyste quantitatif dans des fonds suisses et français, est un expert en big data.

Développée sous forme de serious game, Neuroprofiler détermine de manière intuitive et ludique le profil d’un client investisseur en tenant compte de sa psychologie, de son appétence au risque, de sa tolérance à la perte et de sa culture financière : un sujet que le Groupe BPCE juge fondamental et qui va bien au-delà du simple respect de la règlementation en vigueur. Neuroprofiler est un outil complet qui répond à la fois aux attentes de nos clients, de nos conseillers et des régulateurs.

Une analyse à partager

Neuroprofiler satisfait en effet toutes les exigences requises par la directive MiFID II. Il est facile à mettre en œuvre : il suffit au conseiller d’envoyer un lien à son client pour que ce dernier ait accès au jeu en ligne. L’analyse du profil est immédiatement disponible pour le client et son conseiller qui peuvent ainsi la partager et surtout, l’algorithme de Neuroprofiler s’appuie sur une base de données d’un million de profils. C’est dire la finesse de l’analyse opérée.

La réalisation d’un POC est engagée avec la Banque Palatine. Il va permettre de tester Neuroprofiler, sur la base du volontariat, auprès de dix banquiers privés et de 300 clients à l’occasion de la mise à jour de leur dossier. Si l’accueil est probant, Neuroprofiler pourrait s’intègrer à nos solutions de gestion privée. L’enjeu est de fidéliser nos clients et d’en gagner de nouveaux en leur apportant des réponses toujours plus pertinentes et personnalisées.

Des ambitions affirmées

Dans le cadre de son Plan stratégique « Grandir autrement 2014-2017 », le Groupe BPCE a l’ambition d’être un acteur majeur de l’épargne. Objectif : 175 000 nouveaux clients en gestion privée et gestion de fortune et une croissance des encours de 6 % par an.