« L’enjeu de l’Open Data ? Travailler plus vite et inventer de nouveaux modèles »

20 octobre 2017

Lors d’un Atelier organisé par Le Hub de La Poste fin septembre, Pierre-Philippe Cormeraie, Chief Digital Evangelist du Groupe BPCE, a détaillé les raisons pour lesquelles créer un portail de données Open Data.

« Dans un univers numérique complexe, nous cherchons à entreprendre une démarche qui ait du sens et qui soit axée sur la simplicité. Notre ambition repose sur la volonté de tout mettre en œuvre pour faire simple pour nos clients, pour nos collaborateurs, dans notre organisation, dans notre architecture et, aussi, faire simple pour nos partenaires. Notre démarche Open Data s’inscrit en droite ligne de cette stratégie.

Comment le Groupe BPCE s’organise-t-il pour répondre à ses communautés de partenaires ? « Nous avons décidé de créer un portail Open Data et de mettre à disposition des jeux de données publiques des entreprises du Groupe BPCE pour accélérer la création de valeur et les usages », poursuit Pierre-Philippe Cormeraie.

Ce portail a été conçu selon trois règles de base :

  1. Construire un portail de data simple d’usage : toutes les données peuvent être utilisées grâce à des outils que tout le monde possède, par exemple des fichiers Excel, même si des formats plus pointus sont également proposés (tels que XML, API, Flux RSS, etc.).
  2. Construire un portail de data efficace : il s’agit d’un catalogue dynamique de données structurées, fiables et centralisées, qui sont mises à jour régulièrement par des « data owners », des collaborateurs du Groupe BPCE responsables des données et de leur fiabilité.
  3. Construire un portail de data utile : de nombreux gabarits ont été prévus, tels que des graphiques et des cartes.

 

Retrouver l’intégralité de l’article et l’interview vidéo sur le Hub de La Poste